Le projet : 3 mois, 18 pays, 22 000 kms !
Rallier à moto la France au Vietnam de Marseille à Hanoi.

La Genèse

l equipe en partieMax et Hong Thinh (vous vous en doutez, d’origine asiatique),
Michel et Maryse,
Bruno (moi !) et Monique (Eurasienne)
Tous les six sommes  de fervents amoureux de moto depuis « tout petit déjà », mais aussi  des passionnés de voyages, du vol libre et du partage et c’est finalement à un cours de Vietnamien que nous nous sommes rencontrés.
L’origine asiatique de deux de nos participantes a déterminé le choix de notre destination et c’est au court d’une soirée un peu arrosée que cette idée un peu « foldingue » est née : Rallier Marseille à Hanoi à moto.
Parcourir le monde en moto pour rejoindre l’Asie du Sud-Est n’était prévu que dans quelques années. Mais un beau matin… le téléphone sonne et notre ami Max « Le Baroudeur » nous dit : « Je pars l’an prochain, vous êtes du voyage ? »
C’est ainsi que notre projet s’est mis en route pour 2016.
Il n’était pas facile à chacun de se libérer sur une période de trois mois. Monique travaillant chez Orange a eu la chance d’avoir son responsable Christophe qui partage la même passion : La moto.
Ainsi aidée et appuyée, elle a pu obtenir les congés exceptionnels nécessaires à la réalisation de ce roadtrip.  Me concernant, formateur auto entrepreneur en création de sites web et référencement, il m’est plus facile de répartir mes sessions de formations  autour de la période de ce projet.
Max, instigateur de ce départ « précipité » et aventurier est un jeune retraité qui dispose de son temps comme il l’entend. Par contre, sa compagne Hong Thinh, aujourd’hui Maître de conférence en Economie à l’université de Montréal est dépendante des missions qui lui sont confiées. Sa participation demeure à ce jour espérée. Enfin, Michel et Maryse amoureux de trekking au Népal sont tous deux retraités et ont choisi cette fois de troquer leurs varappes pour leur moto.

Partir oui, mais avec quelle moto ?

Max tour mediterrannee 2Pour parcourir ces 22 000 kms (quand même), il est préférable de ne pas se tromper… Max possédant une BMW R80GS de 1984 a déjà parcouru plus de 300 000 km à travers le monde : Tour de la Méditerranée, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Canada…  Quelque soit la panne rencontrée, il  a toujours trouvé la solution. C’est un peu notre assurance mécanique ! Le choix d’acquérir le même type de machine semble donc évident.
Pour ma part, il nous fallait acquérir une nouvelle moto. Compte tenu du trajet que nous comptons effectuer, il nous faut des machines simples, robustes ( ?), sans électronique, sans injection, qui puissent consommer n’importe quelles qualités de carburant et surtout démontables et réparables au bord du chemin.
Après de multiples recherches, nous avons la chance d’acquérir une BMW R100GS de 1992, première main avec 60 000 kms.
Il nous reste maintenant à lui prodiguer une préparation «Paris-Dakar» et  la fiabiliser afin de pouvoir affronter cette aventure dans les meilleures conditions : Réservoir de grande capacité type Acerbis 45l, sabot moteur renforcé, protections diverses, éclairage type led, nouveaux amortisseurs, supports pour Jerrycan de type Rotopax… et la liste n’est pas complète bien-sûr.
Une fois partis, nous serons livrés à nous-mêmes sans aucune assistance. Michel possède la même machine que moi ce qui sera sans aucun doute très utile pour diagnostiquer les problèmes éventuels que nous aurons à résoudre.

L’Aventure c’est l’Aventure !

croatie greceLe départ est prévu  le 2 mai 2016 du Four des Navettes à Marseille pour arriver à Hanoï aux alentours du 20 juillet si tout va bien.
« Grosso-modo » si tout se déroule comme prévu nous devrions aller boire une Vodka en Russie, déjeuner d’un bon canard laqué en Chine, aller méditer au Tibet,  fumer un loukoum à Katmandou, goûter au bonheur du Bhoutan puis découvrir la beauté et les charmes de l’Asie jusqu’au Vietnam.
Aujourd’hui, compte tenu des pays que nous souhaitons traverser, il est difficile de définir un itinéraire précis et définitif. En effet, il va nous falloir affronter un certain nombre d’obstacles.
En particulier pénétrer dans des pays où normalement les étrangers à moto ne sont pas autorisés sauf moyennant finance, guide accompagnateur payé et hébergé, trajet défini, achat du permis du pays… comme La Chine. Concernant  le Vietnam la moto d’un étranger n’est pas autorisée à entrer.
Certains ont réussi là ou de nombreux ont échoués, mais cela ne nous rebute pas, nous tentons l’aventure. Un peu de chance, des rencontres, le « Système D », quelques lettres de recommandation ou de mission écrites dans la langue du pays en question, sont les facteurs de la réussite de notre aventure.
Nous ferons des tests sur plusieurs points de passage à la frontière et l’incontournable négociation « monétaire » glissée dans le passeport pour obtenir les précieux tampons…  Si nous n’arrivons pas à entrer en Chine par le Kazakhstan, nous remonterons alors plus haut pour réessayer par la Mongolie.  Nous passerions donc par Pékin et arriverions par le nord du Vietnam. Dommage pour le Tibet et le Bhoutan… Alors une prochaine fois  peut-être…
Le retour se faisant par avion pour cinq d’entre-nous et par bateau pour les motos. Max, lui, continuera en solo avec sa moto encore trois mois environ à travers l’Asie avant de rentrer.
Concernant l’hébergement, nous misons pour l’Europe sur les sites de couchsurfing (hébergement temporaire et gratuit, de personne à personne). Sans doute quelques clubs de motards en Russie. Pour la suite et en particulier la Chine, nous avons notre équipement, tentes, couchage etc… mais cela reste une inconnue.
Enfin, concernant le budget, nous nous sommes inspirés d’autres « explorateurs » : Christian Rothen et Laurent Reuling, sont partis faire le tour du monde durant 28 mois. Ils ont réalisé un dossier qui devrait servir de bible à tous les aventuriers en herbe que nous sommes.

« Le but n’est pas seulement le but, mais le chemin qui y conduit ». Lao Tseu

amerique du sud 3Si pour nous, cette aventure est un peu le voyage de notre vie, il y a forcément un enseignement à retirer.
Il nous paraissait inconcevable de ne pas partager cette expérience, en particulier avec les enfants au travers de deux associations :
logo l enfant a l hopital 80px- L’enfant@l’hôpital  qui développe des programmes éducatifs destinés à des enfants ou adolescents déscolarisés et en grande difficulté physique (mucoviscidose), psychique (autisme) ou affectif.

logo vision du monde 80px- Vision du monde qui s’occupe d’enfants dans le monde souffrant d’une extrême pauvreté.
Ainsi grâce aux parrainages, ces enfants peuvent retrouver une vie d’enfants, bénéficier des services de santé, manger à leur faim et être scolarisés.  De nombreux centres existent de part le monde et notre voyage va nous emmener à la rencontre de ces enfants en Birmanie et au Vietnam.

Nous souhaitons apporter un écho à cette association en proposant à tout un chacun au travers d’un don, aussi modeste soit-il, de participer à un cadeau solidaire dans un cercle vertueux. Cela  consiste par exemple à financer une chèvre qui sera remise aux parents, ce qui leur permettra d’avoir du lait, de produire des fromages… qui seront  vendus sur le marché. L’argent ainsi récolté permettra de nourrir la famille de manière pérenne, de soigner et d’envoyer l’enfant à l’école …

Empreinte carbone

logo emprunte carboneLe bilan carbone d'un tel voyage est conséquent.
Il existe plusieurs solutions pour compenser nos émissions de CO², planter des arbres en fait partie. Pour notre part, nous avons pris la décision de compenser le CO2 émis par une contribution financière auprès de l’Association L'enfant@l'hopital. Ainsi, cet argent bénéficiera directement à cette association.
Retrouvez ici le calcul de notre empreinte CO²

L'association

Afin d’organiser au mieux cette aventure, nous avons créé une association : Roadtrip-Aventure.
Toutes les aides sont les bienvenues pour faire de cette aventure une réussite !


ASSOCIATION ROADTRIP-AVENTURE
La moto, l’aventure, les enfants  
www.roadtrip-aventure.com

Notre blog sur MotoMag

Suivez nos aventures à travers nos articles

 bandeau image